NGS (« Native Girl Syndrome »)

Véritiable plaidoyer en faveur des peuples autochtones, Lara Kramer dresse un portrait sans pitié des femmes autochtones itinérantes. Au travers des performances authentiques et théâtrales de Karina Iraola et Angie Cheng, elle cree un univers troublant de vérité et d’actualité.

NGS (« Native Girl Syndrome ») plonge l’audience dans la culture de la rue. Les personnages aux comportements dissociatifs et drogués amènent les spectateurs dans un voyage decadent de perte, de dépendance et d’aliénation. La pièce s’inspire de l’expérience de la grand-mère de Lara Kramer, qui, jeune femme, émigra d’une communautéautochtone isolée à un environnement urbain et inconnu. La piece explore les effets de la disorientation culturelle, de l’assimilation et du comportement autodestructure qu’elle subit on des femmes autochtones.

Avec le soutien de Conseil des arts du Canada + Conseil des arts et des lettres du Quebec + Canada Dance Festival
Résidence de création Espace Marie Chouinard + Project pilote de résidences de création pour la relève dans le cadre d’ORAM (Outiller la relève artistique montréalaise) en collaboration avec Conseil des arts de Montréal (CAM), Forum Jeunesse de l’Île de Montréal (FJÎM), Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ), + Cirque du Soleil.

En première  au Tangente, Montréal le 7 novembre 2013

Production
Lara Kramer
Conception, chorégraphe, scénographie et costumes
Lara Kramer
Interprètes et collaborateurs
Karina Iraola + Angie Cheng
Aide au processus créatif
Patricia Iraola and Cris Derksen
Répétitrice
Maria Simone
Mentorat
David Pressault
Regard exterieur
Shawn Caldwell
Direction technique et conception d'éclairage
Paul Chambers
Musique
Music: Link Wray, The Dirtbombs, Robert Gordon + The Guess Who
Arrangement musical
Lara Kramer + Scott Russell

© 2019 Lara Kramer