“Kramer stages an embodied deceleration of another meaning for native girl syndrome: a way of searching for presence in the wake of over-determination that is, part of an aesthetic strategy of slowing down and stalling the momentum with which narratives of indigenous ­­assimilation infiltrate Canadian settler-colonial culture.

Moving away from this narrative-based expression, Native Girl Syndrome’s slow and non-linear choreography of embodied movement reveals a disjointed and censorial treatment of inter-generational violence.”  ~Lilian MengeshaPROJECT MUSE | Deceleration as Decolonial Intervention in Lara Kramer’s NGS: Native Girl Syndrome, /Journal, Volume 4, Number 3, September 2019, pp. 575-600 (Article) Published by Johns Hopkins University Press

Full Article download

NGS (« Native Girl Syndrome »)

Véritiable plaidoyer en faveur des peuples autochtones, Lara Kramer dresse un portrait sans pitié des femmes autochtones itinérantes. Au travers des performances authentiques et théâtrales de Karina Iraola et Angie Cheng, elle cree un univers troublant de vérité et d’actualité.

NGS (« Native Girl Syndrome ») plonge l’audience dans la culture de la rue. Les personnages aux comportements dissociatifs et drogués amènent les spectateurs dans un voyage decadent de perte, de dépendance et d’aliénation. La pièce s’inspire de l’expérience de la grand-mère de Lara Kramer, qui, jeune femme, émigra d’une communautéautochtone isolée à un environnement urbain et inconnu. La piece explore les effets de la disorientation culturelle, de l’assimilation et du comportement autodestructure qu’elle subit on des femmes autochtones.

Avec le soutien de Conseil des arts du Canada + Conseil des arts et des lettres du Quebec + Canada Dance Festival
Résidence de création Espace Marie Chouinard + Project pilote de résidences de création pour la relève dans le cadre d’ORAM (Outiller la relève artistique montréalaise) en collaboration avec Conseil des arts de Montréal (CAM), Forum Jeunesse de l’Île de Montréal (FJÎM), Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ), + Cirque du Soleil.

En première  au Tangente, Montréal le 7 novembre 2013

Production
Lara Kramer
Conception, chorégraphe, scénographie et costumes
Lara Kramer
Interprètes et collaborateurs
Karina Iraola + Angie Cheng
Aide au processus créatif
Patricia Iraola and Cris Derksen
Direction technique et conception d'éclairage
Paul Chambers
Répétitrice
Maria Simone
Mentorat
David Pressault
Regard exterieur
Shawn Caldwell
Conseil culturel
Ida Baptiste
Musique
Music: Link Wray, The Dirtbombs, Robert Gordon + The Guess Who
Arrangement musical
Lara Kramer + Scott Russell

© 2020 Lara Kramer