L’artiste Lara Kramer se positionne à l’intérieur des expériences partagées avec sa mère et explore les espoirs, les rêves et l’épanouissement futur. Le titre Them Voices (Leurs voix) est interprété comme une multitude de voix, d’histoires, d’images, qui s’inscrivent dans le corps de l’artiste et qui sont ancrées avec sa mère et ses relations familiales. Les expériences multigénérationnelles précèdent les artistes et les succèdent, et le rêve du futur vient alimenter de nouveaux rythmes, de nouveaux modes de mobilité.

Them Voices est une œuvre qui cherche à être à l’intérieur du lieu qui porte la mémoire et l’imagination future. Elle se déploie dans toutes les directions possibles. Ce qui a été exercé, ce qui a échoué. Ce qui n’est pas encore vu ou rêvé. Tout se réunit et s’entrecroise dans Them Voices, s’efforçant de réimaginer de nouvelles voies liées aux futurs ancêtres dans leur envolée et leur parcours.

Entrevue

À la recherche du temps présent : Une conversation entre les commissaires Ivanie Aubin-Malo et James Oscar

Them Voices

Dans le jardin du Musée d’art contemporain, le solo Them Voices explore la relation entre le corps de l’artiste et sa mémoire, par le biais de la performance, la critique sociale et la notion de résistance culturelle. Dans cet espace urbain restreint, Kramer fait naître un monde où les histoires se rencontrent pour examiner l’incidence de nos actions sur les générations à venir.

Durée
70 minutes
Un spectacle de
Lara Kramer
Conception, création, scénographie et interprétation
Lara Kramer
Conception sonore
Lara Kramer + Simon Riverin
Regards extérieurs
Peter James
Gardienne du savoir
Ida Baptiste
Aîné
Emerson Ninigishki’ing
Documentation
Ivanie Aubin-Malo + James Oscar
Conception lumière
Hugo Dalphond
Direction technique
Simon Riverin
Régie
Joannie Vignola
Coproduction
Festival TransAmériques
Résidences de création
Centre de Création O Vertigo- CCOV + Place des Arts + Musée d’art contemporain de Montréal
Présentation en collaboration avec
Le Musée d’art contemporain de Montréal
En première au
Festival TransAmériques, Montréal, le 27 mai 2021

© 2021 Lara Kramer